You are currently viewing Huiles essentielles, Huile de nigelle

Huiles essentielles, Huile de nigelle

L’huile de nigelle et les nombreuses vertues qu’elle renferme, représente un sujet très vaste qu’il nous plaît à développer. Ses propriétés confèrent diverses actions contre divers maux dont le corps peut être affecté. Sous sa forme d’huile essentielle, cette huile valeureuse est encore plus efficace. Intéressons-nous donc à sa présence dans la nature ainsi qu’à sa méthode d’extraction.

Un large éventail de champs à exploiter

Pour débuter, nous voulons faire prendre conscience au lecteur de l’intérêt que revêt la graine de Nigelle (www.maktaba-prime.com/nigelle/) auprès de la communauté scientifique. En ce sens, il faut savoir qu’actuellement, plus de 1204 études de médecines se sont portées dans la recherche sur la graine noire. Un inventaire de toutes ces recherches est d’ailleurs disponible pour quiconque souhaite les consulter, auprès de la Bibliothèque américaine de médecine de l’Institut Médical de Santé. Aujourd’hui, dans ce monde qui a connu des avancées extraordinaires dans le domaine de la pharmacologie, nous constatons pourtant un retour aux sources. En effet, la guérison par les plantes est de nouveau au goût du jour au travers du domaine de la phytothérapie. Ce domaine d’investigation est lui-même subdivisé dans une branche plus particulière ; l’aromathérapie. Cette branche nous intéresse ici puisqu’elle est celle qui traite spécifiquement des huiles essentielles dans leur généralité. L’aromathérapie met en place des processus de récupération des principes actifs des plantes. C’est au cœur des plantes même que l’on trouve ces précieux éléments. On peut les trouver dans diverses parties des végétaux comme dans les fruits, les fleurs, l’écorce, les feuilles, le bois ou le rhizome. Le but est de parvenir à isoler la forme liquide des ces divers éléments. Le produit de cette récupération est à proprement dit ce que l’on nomme communément par le nom  »d’huiles essentielles ».

De complexes moyens d’extraction

Toutes les huiles essentielles sont le résultat de mélanges de substances organiques aromatiques à l’état liquide. Au sein des végétaux en tant qu’extraits naturels, cet élément se présente sous une forme non-huileuse et volatile et connaît une sensibilité à la chaleur. De plus, d’un point de vue économique, le recours vers ce type de procédé est peu coûteux en comparaison aux médicaments de synthèse. Il faut savoir que les huiles essentielles sont classées en trois catégories. La plus vertueuse d’entre elle est l’huile majeure, puis suit l’huile médium et enfin l’huile de terrain. La qualité de l’huile de nigelle suit ainsi la même catégorisation. Cette huile stimule fortement le système immunitaire et elle est notamment antalgique, calmante et anti-infectieuse. Concernant son mode d’extraction, plusieurs méthodes existent. Il y a ainsi la méthode dite  »à froid », la méthode par solvants organiques et la méthode par distillation à la vapeur. Cette dernière est celle qui est le plus couramment pratiquée et elle consiste en le fait d’apposer les extraits végétaux à la surface d’une grille où circule de la vapeur d’eau. Cela a pour conséquence d’entraîner les molécules parfumées. L’huile essentielle étant un agent plus léger que l’eau, elle reste à sa surface. La décantation permet encore de séparer l’huile essentielle des eaux aromatiques. 

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire