Livraison gratuite

En point relais à partir de 49€ d'achat

Filtrer par prix

Le Sarouel de l’homme en Islam

 

Le mot ‘’sarouel’’ est un nom déclinable dans la langue arabe et les linguistes on dit à son sujet qu’il ne possède pas de pluriel quelle que soit la forme qu’il prenne, c’est-à-dire lorsqu’on le trouve écrit ‘sarawil’, dont la forme est assimilable au pluriel pour d’autres mots. L’origine de ce mot ne serait pas arabe mais plutôt persane. Quant aux trois lettres qui en forment sa base, elles traduisent le fait de vêtir quelqu’un par ce qui se porte au bas du corps. 

 

Définition de ce mode d’habillage

 

Al Azhary a dit ; 

 

‘’ Le sarawil est venu sur une prononciation unique. Et j’ai certes entendu plus d’un parmi les arabes dire ; sarouel.’’

 

Et dans le hadith de Abou Houreyrah (qu’Allah l’agrée), il est rapporté qu’il a détesté les sarawil ‘moukhrafadjah’. Abou ‘abid a dit pour expliquer ce mot qu’il s’agit du sarouel ; ‘’ ‘’Ample et long.’’ 

 

Le sarouel est, si l’on en reprend sa définition d’un point de vue purement linguistique ;

 

‘’ Un vêtement qui couvre le corps à partir du nombril jusqu’aux genoux ou bien jusqu’aux pieds ‘’. 

 

Il recouvre ainsi la moitié du corps dans sa partie basse et est un type d’habit porté par les hommes de même que par des femmes. Sa longueur est étendue en ce qui concerne l’habitude qu’en ont les gens du tour de la taille jusqu’aux chevilles. Au niveau de la taille d’où il se fixe, il est communément mit une ceinture ou bien aussi dès fois certains préfèrent utiliser des bretelles. A chacun donc de choisir le mode qui lui convient le mieux.

 

Le bien fondé relatif au port du sarouel 

 

Les savants se sont réunis sur le fait qu’il n’y a aucun mal quant au fait de se revêtir du sarouel et le meilleur des sarouel est celui qui ne possède rien au dessus de lui car cela permet d’éclaircir nettement la ceinture de la ‘awrah. Le sarouel de l’homme en Islam est également louable dans le fait qu’il ne se laisse pas tomber tout seul et est donc en cela un habit empreint de fixité par rapport au izar, même si ce dernier est jugé meilleur car il couvre d’une façon qui est plus optimale.

 

Le Prophète {salla Allah ‘aleyhi wa sallam} portait les habits que portaient les Arabes et il n’avait pas en cela un habit particulier, sauf ce qu’Allah lui avait interdit de porter à l’instar des styles d’habits revêtus dans les modes des païens quand ils en avaient un qui était spécifique à leur coutume religieuse. Les arabes portaient le sarouel de même que le qamis, le izar et le turban. Tout cela faisait partie des habits des arabes parmi les musulmans et ceux qui ne l’étaient pas.

 

Nous trouvons dans la Sounna un hadith hassan qui a été rapporté par l’imam Ahmad et dans lequel il est rapporté que les Compagnons dirent ; 

 

‘’ Au Messager d’Allah, certes les gens du Livre se vêtissent du sarouel mais ils ne se vêtissent pas du izar.’’

 

Le Prophète {salla Allah ‘aleyhi wa sallam} leur répondit alors ;

 

‘’ Divergez d’eux. Portez le sarouel et portez le izar. ‘’

 

Et dans le hadith de Malik ibn ‘amir rapporté par Ahmad et ibn Madjah il y a une preuve qu’il a acheté des sarawil ;

 

‘’ J’ai vendu au Messager d’Allah un pantalon du type des sarouel avant l’émigration, il me l’a alors pesé et m’en a donné plus que mon dû. ‘’

 

Ibn al-Qayyim a mentionné cela dans son livre ‘’Al-hady’’. Il y a un consensus à l’unanimité sur la permission de se vêtir de cet habit et il n’y a aucun mal en cela, même si ce qui prédomine chez les arabes reste le izar car il cache plus et est plus complet. 

 

Son origine dans la Péninsule Arabique

 

Le sarouel est un habit dont la connaissance et la propagation s’est étendue en Arabie sous l’influence qu’avait la culture persane dans la région, et cela avant meme l’avènement de l’Islam. Il a aussi été rapporté que des femmes se revêtaient du sarouel à l’époque du Prophète {salla Allah aleyhi wa sallam}. Seulement, nous ne connaissons pas avec certitude quelle apparence avait le sarouel pour homme en Islam, hormis le fait que l’on sait que au cours des générations de l’histoire islamique, leurs caractéristiques ont été très différentes d’une ville à une autre. Le sarouel a eu l’apparence de ce que l’on nomme aujourd’hui ‘’ pantalon’’ ou ’’ pantalon court’’et  qui s’arrête au niveau des genoux, ou qui est de longue taille, ou bien encore qui est une sorte de pantalon tissé autour du corps.

 

Le pantalon apparu au milieu du 19ème siècle

 

Il se peut que beaucoup de gens ignorent ce que représente le sarouel dans le temps présent. Il est considéré comme un habit populaire que les gens portaient déjà dans le passé et il est ainsi célèbre actuellement tout comme dans le passé. Puis, à un moment donné de l’histoire, le sarouel à été particulièrement assimilé aux vêtements serrés en raison de leur propagation très étendue dans le monde occidental sous la forme connue du jeans, qui est à l’origine un tissu français utilisé pour la confection de toiles de tentes, ce tissu ayant été réutilisé par les cow-boys américains pour la confection d’habits solides, aptes à l’usage de leur métier. A notre époque, nous voyons que le sarouel est à présent redevenu un habit sous un autre forme que celle qu’il revêtait auparavant. 

 

Qui est l’inventeur du sarouel ?

 

Le premier sarouel matériellement visible qui est connu a été mis au jour en Chine. On comprend de par la forme que revêt un pantalon, que son utilisation a été pensée pour le fait d’enfourcher une monture. C’est aux fins de cette utilité-là qu’est née aux toutes premières origines la forme caractéristique du pantalon dans sa définition connue dans le monde contemporain. 

 

Le sarouel Palestinien ; une identité unique

 

Le sarouel homme islam tel qu’il est portée dans le monde musulman est un sujet de divergence quant à son origine. Certains considèrent que sa forme particulière vient de la région méditerranéenne et d’autres pensent plutôt que ce style singulier de vêtement à pour origine la Perse. Certains avancent le fait qu’il est entré chez les arabes durant le Califat Abbasside mais cette assertion n’est pas conforme à la réalité. La réalité est que tous les peuples du monde sont entrés en contact avec la connaissance de divers aspects de cet habit ainsi que de sa façon qu’il a d’être confectionné et d’être porté également. Les diverses formes que revêt ce type de vêtement sous nombreuses en fonction des cultures qui le connaissent. D’une manière générale il se définissent toujours pareil mais ce qui les distingue se trouve au niveau des couleurs et des ornements notamment, mais aussi par rapport à la taille de la coupe qu’ils peuvent avoir. C’est pour cette raison que lorsque nous parlons du sarouel sous le rapport de son style propre, nous trouvons que sa réalité se trouve sur le pourtour méditérannéen, au Pakistan, en Iran, en Chine et en Inde. Mais sa coupe en Palestine diffère de celle que l’on retrouve en zone méditerranéenne. Si nous revenons à l’histoire ancienne de la Palestine, nous trouvons sur des images de peintures murales dans la contrée de Canaan que les gens de cette époque portaient des sarouel depuis le 15ème siècle avant le début du calendrier grégorien. Ils portaient également d’autres types de vêtements qui avaient d’autres appellations que cela. Quoi qu’il en soit convernant les points de vus qui ont divergées autour du sarouel palestinien, le pantalon palestinien populaire actuel est ce qui en a poursuivit son existence aujourd’hui. Il a sa particularité qui lui est propre et caractéristique sur les autres pantalons de son style. 

 

Voilà donc un peu ce qui a trait au sarouel pour homme en Islam, son origine et son évolution dans le temps !

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Code promo d’ouverture « DECOUVERTE15 » valable jusqu’au 30 septembre inclus.

Livraison dans toute la France

×
×

Panier

As Salam 'Aleykûm,
Identifiez-vous