You are currently viewing Les habits rouges en Islam

Les habits rouges en Islam

Reprenant notamment les propos émis par cheikh Ferkous concernant le port des habits rouges, Maktaba Prime résume avec vous ses propos afin de savoir quelle attitude nous devons adopter en ce qui concerne les habits de couleur rouge pour nos Qamis (Kamis) (https://www.maktaba-prime.com/qamis/) ainsi que pour tous vetements.

Le rouge en question

Il est ainsi dit à propos de ce sujet relevant de la jurisprudence islamique (fiqh), qu’un groupe parmi les Compagnons (qu’Allah les agréés) ainsi qu’une partie des Tabi’in, optaient en faveur de la permission du port de la couleur rouge. Puis, les écoles Malékite et Chafi’ite voient également la licéité entière quant à cela. De même, le savant érudit Ach-Chawkani soutient cet avis. Nous citons à ce titre deux hadith authentiques rapportés notamment par Al-Boukhari et Mouslim qui viennent soutenir cet avis. En effet Al-Bara ibn ‘Azib (qu’Allah l’agrée), rapporte une description qu’il a fait du Prophète {salla Allahou ‘aleyhi wa sallam} lorsqu’il a dit ;

« Je l’ai vu portant un habit rouge.« 

Le deuxième hadith est rapporté lui de la bouche d’Abou Djouhayfa (qu’Allah l’agrée). Il dit ainsi qu’il ;

« a vu le Prophète {salla Allahou ‘aleyhi wa sallam} sortir en portant un habit rouge dont les manches étaient retroussées.« 

Il a encore été rapporté de façon authentique que le Prophète {salla Allahou ‘aleyhi wa sallam} a revetu son vetement de couleur rouge lors du pélerinage d’adieu.

Concernant la nature de certains textes qui par ailleurs indiqueraient l’interdiction du port d’habits rouges, leur authenticité est mise en cause ici et il ne peuvent pas venir contredire des textes reconnus comme sûrs dans leur chaîne.

A propos du safran

Le safran, qui est une petite fleur, est un élément naturel employé pour réaliser des teintures textiles d’aspect rougeâtre. Tout textile qui a subi un procédé de teinture à partir d’extraits de safran est interdit. A ce sujet, il est rapporté dans le recueil de hadith de Mouslim que ‘Abd Allah ibn ‘Amr (qu’Allah l’agrée), lorsqu’il fut aperçu par le Prophète {salla Allahou ‘aleyhi wa sallam} portant un habit teint au safran, il lui dit alors ;

{ Ces vêtements sont ceux des mécréants, donc, ne les porte pas.} 

Mouslim rapporte également selon ‘Abd Allah ibn Al-‘As (qu’Allah l’agrée) que ;

« Le Prophète {salla Allahou ‘aleyhi wa sallam} vit sur moi deux habits teintés au safran. Il dit ‘ Est-ce ta mère qui t’as ordonné cela ? ‘ Je demandais : ‘Dois-je les laver ?’ Brûle-les plutôt, répondit le Prophète. »

Puis, Al-Boukhari et Mouslim rapportent tous deux selon Anas (qu’Allah l’agrée), que le Prophète {salla Allahou ‘aleyhi wa sallam} a interdit aux hommes le port de vêtements teints au safran.

Le safran est un rouge certes, mais pas n’importe quel rouge, il est une teinte tout à fait particulière et qu’il faut donc distinguer ici du rouge commun. La logique de cette distinction est encore appuyée d’ailleurs par ce qu’à rapporté Al-Boukhari en termes d’interdiction du Mithara, un habit rouge particulier.

Voilà donc une argumentation solide qui nous permet de se vêtir de Qamis (Kamis) rouges.

Laisser un commentaire